Nous sommes cruels - Camille de PERETTI

Publié le par Amy

Nous sommes cruelsCamille et Julien ont scellé un pacte : séduire, obtenir une preuve écrite de l'amour qu'ils ont provoqué et laisser tomber la personne, qui normalement est transie d'amour. Vous l'avez compris, Camille et Julien se prennent pour la Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont. Ils n'ont aucun scrupule et sont prêts à sacrifier même leurs amis les plus proches. Mais la mort les rattrapera...

J'ai trouvé l'idée de départ très bonne. Les Liasons dangereuses de Choderlos de Laclos m'avait fasciné quand je l'avais étudié pendant ma deuxième année de DEUG de Lettres. Camille de Peretti est visiblement très à l'aise avec sa plume, cela se sent. Elle est capable de faire parler hommes ou femmes, jeunes ou vieux. Ses personnages évoluent dans les hautes sphères de la société, les plus jeunes étudient à Sciences Po et en hypokâgne. Les références littéraires affluent.

Mais n'est pas Laclos qui veut. Le tout est assez répétitif, la narration semble couler de source sans que rien ne vienne la troubler. Aucune surprise ne surgit, les personnages victimes des deux héros au début du récit n'apparaissent plus jamais. Il manque un fil conducteur, autre que la relation Camille-Julien.

C'est dommage car l'idée était bonne. Camille de Peretti m'avait séduite avec son premier roman Thornytorinx. J'attendais celui-ci avec impatience et même si je me suis laissée porter par la narration, je regrette que le style ait été privilégié au détriment d'une histoire qui tourne vite en rond.

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

Moka 08/11/2009 08:23


Voilà, le livre est lu et je fais partie des convaincues...


Celsmoon 13/08/2009 00:09

j'ai ressenti la même chose que toi quand je l'ai lu !

Florinette 02/03/2007 18:48

J'ai bien aimé cet échange épistolaire qui montre bien jusqu'à quel point, quand on s'identifie trop aux personnages,  on arrive vite à basculer dans la folie, ça fait peur ! ;-)