Madame Maman

Publié le par Amy

Un souffle d'air frais souffle sur ce modeste cabinet de lecture, chers Bérénice addicts.

 

En effet, j'ai instamment prié Madame Maman de se joindre à moi et d'écrire elle aussi des billets sur le blog.

 

J'ai créé ce blog en 2007 car je vivais à Paris alors que mes parents étaient et sont toujours, en Bretagne. Il n'y avait pas encore de forfait de téléphone portable illimité, nous devions donc aller à l'essentiel quand nous étions au téléphone. Or, même si pour nous, la lecture est essentielle, elle l'est moins que A quel heure arrive ton train vendredi soir ? et J'en ai marre de Paris, du métro, de la pollution, des voitures qui ne laissent pas traverser les piétons même quand c'est vert pour eux, des commerçants qui font la tête, de la chaleur tropicale, du froid polaire, de mes voisins qui font la fête, Quand est-ce que vous venez me chercher ?

Mais il faut savoir que Madame Maman lit beaucoup, encore plus que moi, et que c'est à cause d'elle que je dépense des fortunes en librairie grâce à elle que je suis tombée dans la marmite de la lecture quand j'étais toute petite. Grâce à Monsieur Papa aussi bien sûr, qui nous accompagnait dans les salons, à la bibliothèque, à la librairie, partageait les dépenses liées aux anniversaires, Noël, Pâques, petite souris, fin de trimestre (= bon bulletin scolaire en général), toutes ces occasions étant synonymes de cadeaux et donc de livres. Vous me direz, il n'avait pas le choix, les comptes de Madame Maman et Monsieur Papa sont joints. L'argent de Madame Maman, c'est l'argent de Monsieur Papa, et vice versa.

Mais je pense qu'il le faisait de bon coeur, non pas pieds et poings liés.

Le truc en plus de Madame Maman, c'est que depuis toujours, je l'ai vu lire. Des livres je veux dire. Monsieur Papa lui, il lisait Ouest F*ance, le Tu*f, les notices explicatives avant de monter des meubles ou mettre un appareil hautement technologique en route pour la première fois (non je blague, il déteste ça !), les notices explicatives des produits qui lui permettraient d'exterminer les taupes de son jardin (après, il ne les a plus lues, vu que ça ne fonctionnait pas, il a utilisé une méthode plus expéditive, la fourche), les billets du blog de sa fille chérie-adorée-de-son-coeur... Ce n'est que récemment qu'il s'est mis aux biographies de sportifs, d'hommes politiques, de journalistes... Ceci n'est absolument pas un jugement de valeur dans l'échelle de la lecture, je suis bibliothécaire et je passe mon temps à rassurer les parents qui se plaignent que leurs enfants ne lisent que des bandes dessinées. Mais en tant qu'enfant, j'avais plus envie de copier Madame Maman qui s'asseyait au coin du feu avec un livre, que Monsieur Papa qui avait besoin d'une table pour lire le journal. Copier l'attitude, c'est déjà adhérer à l'activité, et encouragée que j'étais, je n'ai plus lâchée cette occupation.

 

Je vous annonce donc l'arrivée parmi nous de Madame Maman, qui signera ses billets sous la plume de Mamounette, à compter de... maintenant. C'est avec une grande joie que je t'accueille dans mon petit chez moi, et je suis sûre que tous les Bérénice addicts t'accueilleront également à bras ouverts.

 

Avec tout mon amour,

ta fille, Mademoiselle Amy.

Publié dans Pourquoi Parce que

Commenter cet article

Mireille 29/08/2011 11:48



Et voilà la réponse à ma question précédente. Si j'avais continué ma lecture au lieu de sauter sur la souris....


Madame maman,puis-je vous poursuivre pour usurpation de pseudo????


En tout cas,le partage de blog est une bonne nouvelle...........


amical souvenir



lucie 20/08/2011 23:17



Bienvenue à mamounette !


C'est ma maman aussi qui a fait de moi une lectrice assidue. Elle aurait fait son blog je pense si elle était encore avec nous...


Je n'avais pas réalisé que tu étais bibliothécaire, pfiou une journée c'est bien trop peu quand on est 11 à papoter....



Joelle 19/08/2011 08:34



Bienvenue Madame Maman :) C'est chouette de voir un blog à quatre mains ! Mes parents lisaient beaucoup et j'ai toujours vu des livres à la maison donc ça favorise le fait de devenir lecteur
soi-même !