La Résistance : l'histoire de Peter - Gemma MALLEY

Publié le par Amy

La Résistance est donc la suite de La Déclaration. Contrairement au premier tome, la narration se fait cette fois-ci du point de vue de Peter. Celui-ci accepte la proposition de son grand-père, Richard Pincent, fabricant des pilules de Longévité, de venir travailler dans son usine. Peter voit là l'occasion d'infiltrer la base ennemie afin de renseigner le Réseau souterrain dont il fait partie. Mais Peter, qui a pourtant un caractère dur et entier, voit toutes ses convictions ébranlées le jour où il découvre un certain rapport sur le bureau de son grand-père. Pourrait-il aller jusqu'à signer la Déclaration tant détestée ?

J'ai été très déroutée par les premiers chapitres du roman. Peter a une personnalité si "froide" qu'il n'arrive pas à faire passer ses émotions aux lecteurs. " Froide " n'est d'ailleurs pas l'adjectif qui convient car il a des accès d'agacement, voir de colère que l'on comprend tout à fait. Mais on a plus de mal à pénétrer dans son univers que dans celui d'Anna, qui passe par différents sentiments qui la rendent plus humaine. Et d'ailleurs, c'est seulement quand un chapitre met en scène Anna plus longuement que je suis vraiment entrée dans l'histoire. A partir de là, le récit m'a tenue en haleine constamment et le rythme des derniers chapitres n'y est pas pour rien. Les retournements de situation sont tout à fait crédibles et le lecteur est subjugué jusqu'au dernier mot.

Le sentiment de malaise suscité par cette lecture a été encore plus fort que dans le précédent volume. Les détails concernant les expériences pratiquées sur les Surplus sont terribles, écoeurants... enfin tout adjectif exprimant le dégoût le plus profond. Mais, comme pour la Déclaration, c'est une réussite. Un livre choc que je recommande à tout le monde.

" Très occasionnellement, quelqu'un s'arrêtait, presque toujours une femme, presque toujours âgée, de cette génération qui avait assisté à l'apparition de la Longévité et se souvenait encore de ce à quoi ressemblait les enfants. Ces femmes lui demandaient l'autorisation de voir " le bébé " et, invariablement, leurs yeux s'humectaient lorsqu'elles se mettaient à raconter leur propre histoire - décès d'un enfant, signature de la Déclaration à un âge trop jeune, sans réfléchir, ou encore présence d'un désir maternel enfoui qu'Anna les soupçonnait de ne même pas oser exprimer, encore moins nommer... Mais la plupart du temps, les passants comprimaient leur visage en une moue de dégoût et les toisaient tous les deux comme si Anna exhibait quelque chose de répugnant en public, comme si elle leur imposait la présence de cet enfant. "

La Résistance : l'histoire de Peter, Gemma Malley, Naïve, 2008

Publié dans Critique d'oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anomyme 18/02/2009 21:00

Y aura t-il une suite à ces deux tomes que je viens de découvrir et qui m'on complètement absorbés ?j'espère !!Car dans Déclaration il y a plusieurs points qui reste en suspens et qui peuvent laisser imaginer une suite !

fee_gnomene 12/01/2009 11:45

Bonjour Amy ! BONNE ANNEE ET BONNE SANTE !j'ai lu la déclaration et j'ai beaucoup aimé. Ta critique me donne envie de lire la suite..... je te donnerai mon avis...

Karine :) 10/01/2009 16:56

J'ai pour ma part moins aimé ce tome que le premier... probablement parce que j'ai moins accroché au personnage de Peter qui me semblait trop instable, trop différent de la façon dont je me l'imaginais... bref. j'ai aimé mais modérément!