Je vais tout vous dire...

Publié le par Amy

J'ai été taguée par Fashion, je me plie donc à l'exercice... Il s'agit de vous parler de diverses "Premier / Première" de ma vie. Attention, révélations à la clé... ou léthargie totale selon l'intérêt que vous trouverez à ces propos. Prêt ? C'est parti !

Mon premier job : C'était un job d'été, j'avais 16 ans et je travaillais sur l'exploitation agricole de mon oncle et ma tante. Je plantais des choux, j'arrachais des pommes de terre et je faisais du ménage dans leurs gîtes ruraux. J'étais très heureuse de pouvoir trouver un job d'été avant mes 18 ans, grâce à eux j'ai pu mettre de l'argent de côté et me faire des petits plaisirs comme... acheter des livres sans avoir besoin de quémander de l'argent à mes parents.

Ma première voiture : Sachez d'abord que pour moi, le permis de conduire a été une source d'angoisse qui a duré environ... deux longues années ! Et oui, parce que j'ai fait la conduite accompagnée ! Pour le code, pas de problème, sauf que les cours étaient deux fois par semaine le soir et comme je l'ai préparé l'été de mes seize ans, je devais y aller après mes journées de travail susmentionnées, pas toujours très cool... Mais c'est quand la partie pratique est arrivée que les ennuis ont commencé. Je ne voulais jamais prendre le volant en présence de mes parents, j'étais tétanisée à l'idée de planter leur voiture dans un mur, un arbre, une autre voiture (rayez la mention inutile). Bref, j'étais très soulagée d'avoir mon petit bout de papier rose la veille de mon  départ à la fac à 250 kilomètres de chez moi (j'ai eu chaud !), obtenu après tant de larmes (vrai) et de sueur (faux, faut pas exagérer non plus). Ma première voiture, c'était un Matiz bleu "EDF" (Daewoo, c'est coréen), payée par mes parents pour m'éviter une dépression nerveuse à cause de la Vendée, où je faisais mes études (quelle idée aussi...). Ma première vraie voiture, c'est celle que je rembourse depuis trois mois, toujours une Matiz mais grise pour mieux me fondre dans le paysage.

Ma première page de scrap/web : c'est celle-ci, ma première page web, je ne suis pas douée pour le scrap, il faudrait que j'assiste à une démonstration pour me rendre compte. J'ai du matériel, des ciseaux crantés de plein de formes différentes, mais rien à faire ! Ma seule activité manuelle consiste, tout comme Fashion, à broder au point de croix.

Mon premier voyage : je ne sais pas ce que comporte cette rubrique, mon premier voyage/vacances, mon premier voyage hors de la Bretagne, mon premier voyage à l'étranger ? Je pense que le plus marquant, c'est quand je suis partie sur la Lune, dans un bled qui avait 50 ans de retard sur les autres (selon les bleds voisins), j'ai nommé... la Vendée ! Oui, je sais, je suis méchante, mais j'ai été très marquée par mon passage là-bas. Je commençais mes messages à mes amis par "Allô, la Terre ? Ici, la Lune..." Ca a duré deux ans, j'ai depuis éradiqué cet endroit de mon cerveau.

Mon premier baiser : Il s'appelait Mickaël, il était grand, fort... nous avions six ans, nous étions en C.P. et il avait embrassé ma meilleure copine cinq minutes avant dans la cour de récréation. Autant vous dire que je l'ai plaqué dès que je l'ai su.

Je suis sûr que vous encore plus addict maintenant que vous savez tout cela. Et oui, qu'est-ce que vous voulez , ma vie est palpitante ! D'ailleurs en ce moment, je ne suis pas en train d'écrire mon article derrière mon ordinateur, je le dicte depuis Londres où j'ai été mandatée pour aller chercher un manuscrit du XVème siècle. Mais je vous raconterai tout cela une autre fois, toutes ces émotions risqueraient de vous faire perdre la tête.

Publié dans Blablabla

Commenter cet article

katell 18/04/2008 15:29

Quel humour ravageur!!! Le pauvre Mickaël....quelle idée aussi d'aller embrasser une autre fillette, les hommes ont l'art et la manière d'être volages parfois ;-)

Sandra 12/04/2008 17:13

J'ai eu un Matiz aussi mais orange, pour mieux la repérer dans le parking. Depuis, la voiture m'a claquée et j'ai depuis une Corsa ... "jaune titi" ! Encore plus facile à  retrouver ! lol

Emeraude 10/04/2008 07:35

et alors, Londres, ça te plaît ??? ;-)

Joelle 09/04/2008 16:19

Je suis assez d'accord avec toi pour la Vendée (désolée pour ceux qui sont de cette région !) mais cela m'a fait l'effet plutôt ... hou la, comment dire, très éloigné de la terre, comme tu dis si bien ! En plus, c'est plat mais plat et cela n'arrange pas la monotonie qu'on peut avoir quand on y est !