Les coups de coeur de la blogosphère : L'orchestre des doigts (3)

Publié le par Amy

Le troisième tome du manga qui nous occupe depuis deux billets déjà est centré sur la bataille entre méthode oraliste et méthode gestualiste comme méthode d'enseignement aux jeunes sourds.
La méthode gestualiste est la langue des signes, la méthode oraliste consiste à lire sur les lèvres et essayer de reconstituer un son en suivant la forme des lèvres de l'entendant.
Un père de famille a étudié les méthodes oralistes des Etats-Unis et de l'Europe et décide de former lui-même sa fille à parler. Il parcourt ensuite le pays avec elle pour faire une démonstration des résultats obtenus. Les parents d'élèves sourds sont ébahis et séduits car ils rêvent tous d'entendre leurs enfants les appeler "papa" et "maman". Certains parents n'hésitent pas à retirer leurs enfants des écoles gestualistes pour les mettre dans des écoles oralistes. Ces derniers sont alors déboussolés car il leur est interdit de signer sous peine de mauvais traitements. C'est le cas de Goïtchi, qui ne comprend pas ce qu'on attend de lui et se laisse mourir, faute de compréhension.

J'ai encore une fois été séduite par ce manga pas comme les autres. L'émotion est toujours présente mais jamais utilisée pour apitoyer, seulement pour montrer à quel point la vie des personnes sourdes peut être difficile à supporter. Elles doivent faire face à des discriminations pouvant aller jusqu'à la mort. Et même, tous les sourds ne sont pas égaux : il y a ceux qui signent, et ceux qui oralisent et ces derniers considèrent ces premiers comme des arriérés qui desservent leur cause.

Merci de nous faire partager tout cela, de nous raconter la genèse de l'histoire des sourds au Japon.

Je vous rappelle le lien du blog de A girl in the Earth, Lecture sans frontières , à l'origine de cette belle découverte.

Yamamoto Osamu, L'orchestre des doigts tome 3, Kankô (ed. Milan), 2007

Publié dans Critique d'oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bill 15/11/2009 09:44


Merci pour votre commentaire sur la maison de Colette
Je viens de parcourir votre blog et j'y ai trouvé des avis semblables aux miens sur un certain nombre de romans ....
Enfant je rêvais d'être bibiothécaire ; je le fus partiellement dans celle de l'école primaire de ma fille puis dans celle du CE de mon entreprise (dans les années 90) ...
A bientôt de vous retrouver virtuellement (ou en vrai ... ma fille redevenue parisienne y fréquente une bibliothèque, peut être celle où vous exercez !)


Amy 28/11/2009 11:30



Je ne suis plus bibliothécaire à Paris mais en Bretagne (pour mon plus grand plaisir). Mais merci pour votre commentaire et à bientôt sur la blogosphère !



Celsmoon 12/11/2009 19:17


Un petit tag pour toi chez moi demain


celsmoon 12/11/2009 13:20


Je jeterai sans doute un coup d'oeil :)


celsmoon 12/11/2009 13:15


Je jeterai sans doute un coup d'oeil :)