Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (Millénium 1) - Stieg LARSSON

Publié le par Amy

Les hommes qui n'aimaient pas les femmesAncien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.
Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire.

Je suis désolée, mais je vais être beaucoup moins dithyrambique que Cuné, So et tous ceux qui ont émis des critiques sur ce livre. Même mon libraire s'y est mis quand j'ai été acheter les deux premiers volumes chez lui : Quoi, vous ne l'avez pas encore lu ?! A croire que je n'aimais pas autant lire que je pouvais le prétendre, juste parce que je n'avais pas encore mis le nez dans cette "merveille". Et bien, si je n'avais pas lu des avis aussi enthousiastes, jamais je ne les aurai acheté ces deux tomes et je ne sais pas si je serais passé à côté d'un chef-d'oeuvre. Parce que moi, j'ai bien aimé, mais sans plus. Je n'ai pas été subjuguée un seul instant. Effectivement, c'est très bien écrit. Effectivement, les personnages sont incroyables. Mais le tout n'a pas produit l'effet escompté. Je me suis demandé si j'étais bête pour ne pas savoir goûter au suspens (quel suspens ?) et finalement, j'ai décidé que non. Je l'ai terminé assez vite, pour m'en débarasser (oui, carrément) et je vais attendre un peu (beaucoup ?) pour lire le deuxième volume.

On ne peut pas plaire à tout le monde...

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

sylvie 24/02/2008 15:28

Et bien moi j'ai lu la trilogie et c'est le premier que j'ai le mieux aimé. J'étais ravie de pouvoir retrouver les personnages de Blomkvist et de Salander dans le second, parce que j'étais trés intriguée par leur relation et surtout, je voulais en apprendre plus sur l'héroïne atypique qui me plaisait bien. J'ai connu une certaine lassitude il est vrai au tome trois, mais à partir du début du procés ma curiosité a réussi à être renouvelée pour ne plus me quitter jusqu'à la fin. Ce que j'ai préféré dans ces 1800 pages ? Le portrait saisissant de la grande soeur de Fifi Brindacier, c'est du grand art!

Caroline 13/07/2007 19:56

Ce roman me tente beaucoup malgré tout, j'espère que je ne serai pas déçue !

Emeraude 12/07/2007 18:13

On ne peut certes pas plaire à tout le monde, mais je crois aussi que lorsqu'on ne lit que des critiques génialissimes, on a tendance à en attendre trop et donc, souvent, on est déçu, comme toi, même si en somme le bouquin nous a plu.