J'y étais ! J'y étais !... à Etonnants voyageurs

Publié le par Amy

Le week-end dernier, j'étais chez moi, à Saint Malo, à l'occasion du festival Etonnants Voyageurs. J'ai mis du temps à vous en parler parce qu'il fallait que je transfère mes photo sur mon blog à l'aide d'un cordon... Bref, vous connaissez l'histoire. Toujours est-il que j'étais à Saint Malo, au festival que je fréquente depuis que j'ai environ 9 ou 10 ans.

J'étais venue avec l'idée de rencontrer en priorité Philippe Besson. J'avais réalisé un dossier sur lui, sur son travail, son écriture quand j'étais en DEUST Métiers des bibliothèques et de la documentation à Rennes, et il avait répondu à un questionnaire envoyé par mail en 24 heures. Finalement, après avoir harcelé son éditeur tout l'après-midi, il m'a répondu que Philippe Besson avait eu des ennuis personnels qui avaient pour conséquence... qu'il ne viendrait pas, ni le samedi, ni les deux jours suivants. Déçue mais curieuse, j'ai continué mon exploration. J'ai été voir Bernard Giraudeau avec ma mère pour qu'il nous dédicace Les dames de nage, son dernier roman.

Puis, j'avais repéré un nom sur le programme, celui d'Adrien Goetz. J'ai acheté son dernier roman, Intrigue à l'anglaise, pour la bibliothèque, et j'avais envie de voir ce monsieur. Et bien, je n'ai pas été déçue, loin de là. Quand je lui ai dit que j'étais bibliothécaire, que j'avais acheté son livre pour mon fonds romans, que je lui ai demandé de me dédicacer un exemplaire, il s'est montré charmant (non, monsieur Goetz, je ne dis pas cela parce que vous allez probablement venir visiter mon blog). Parce qu'en plus, quand je lui ai dit que j'avais un blog, il m'en a demandé l'adresse ! Je tiens à remercier publiquement Monsieur Adrien GOETZ qui s'est montré charmant avec moi et qui m'a autorisé à le prendre en photo pour mon blog (qui ne lui rend pas justice d'ailleurs, cet homme a un charme fou ! Ah oui, je suis directe, je sais, mais on ne rencontre pas tous les jours des personnes charmantes et attachantes. Et cultivées.) Il a été ma plus belle rencontre lors de ce salon et il a largement compensé l'abscence de Philippe Besson.

Ensuite, j'ai accompagné ma mère sur le stand où dédicaçait Hervé Jaouen. Elle regardait tranquillement ses livres quand l'auteur a relevé la tête et lui a dit : "Tiens, mais on vous voit tous les ans, vous". Ma mère est devenue toute rose, et ils ont bavardé comme deux vieux potes pendant quelques minutes. Mon père veillait au grain à quelques pas de là...

J'ai encore rencontré plein de gens, vu quelques têtes connues (Jean d'Ormesson, Bernard Pivot, Alain Mabakou, Amin Maalouf...). Et j'ai fait dédicacer à Duong Thu Huong son désormais célèbre "Terre des oublis". Une dame très timide et gentille qui m'a écrit un petit mot sympathique.

Je me suis encore ruinée, mais j'ai fait des rencontres inoubliables (bon, surtout une, on est d'accord, mais je suis encore toute émue en l'écrivant). Voici mes achats :

Intrigue à l'anglaise d'Adrien GOETZ ;

Un abri en ce monde de Mary McGarry MORRIS ;

Moi, Charlotte Simmons de Tom WOLFE ;

Les trottoirs de Dublin de Damien OWENS ;

Le destin miraculeux d'Edgar Mint de Brady UDALL ;

Le temps de la colère de Tawni O'DELL ;

Terre des oublis de Duong Thu HUONG. 

Vue d'ensemble du festival : le Belem (=bateau), le Palais du Grand Large et la Halle Duguay-Trouin.

Publié dans Actualité littéraire

Commenter cet article

jennifer 13/07/2007 10:43

C\\\'est vrai qu\\\'Adrien Goetz est très talentueux, et a un charme fou j\\\'ai d\\\'ailleur pu le rencontrer à la fête médiéval de Bayeux, il est vraiment très agréable

valérie 11/06/2007 19:23

Le festival Etonnants Voyageurs est génial ! je vais depuis plus de 10 ans, régulièrement, aller à la rencontre de divers auteurs grâce à ce festival  ! c'est toujours un plaisir de partager sa joie de "lire"Pour l'édition 2007, j'ai comme toi rencontrer Adrien Goetz, un homme charmant.........il est pour moi aussi ma plus belle rencontre de ce salon 2007 ! 

Emeraude 05/06/2007 11:27

Pour dire la vérité, le pseudo n'a rien à voir avec cette côte dont tu m'apprends le nom aujourd'hui même! Mais l'histoire du pseudo est un peu longue alors je la raconterai une autre fois... Et oui j'adorerai discuter littérature sur la plage de st malo, mais je n'ai pas trop l'occasion d'y aller, malheureusement :-(

Pascal 05/06/2007 11:12

c'était la première fois que je me rendais à ce festival. Je suis conquis. Que de livres ! Vivement l'année prochaine et tant pis pour mes maigres économies !

Emeraude 03/06/2007 18:24

tu as l'air de passer de très bons moments là-bas, ça donne envie d'y aller!tu sais, moi c'est tout l'inverse de toi : je suis parisienne et j'adore Paris. Mais tous les ans, j'ai un besoin visceral d'aller voir la mer. Et tu sais quoi ? St malo est mon petit nid privilégié;-)

Amy 04/06/2007 17:55

Je suis contente de lire cela Emeraude ! Est-ce que ton pseudo est une façon de rendre hommage à Saint-Malo et à la côte d'Emeraude justement :-) ? en tout cas, si ça te dit, on pourra parler littérature sur la plage un de ces jours (ce n'est pas une parole en l'air).