Qui a tué Glenn ? - Leonie SWANN

Publié le par Amy

Qui a tué Glenn ?Je l'avoue, mon choix n'est pas innocent. Si j'ai choisi de lire ce roman, c'est d'abord parce qu'il se passe en Irlande, et que j'ai la nostalgie de ce pays depuis que je suis rentrée. Ensuite, c'est parce que des moutons se lancent dans la résolution du meurtre de leur berger. Et que moi aussi, pendant que j'étais en Irlande, j'ai été confrontée à un meurtre. Non, ce n'est pas une blague, ce serait de très mauvais goût. Le jeudi 12 avril 2007, vers 12h00, nous arrivons à Clonakilty, petit village tranquille du sud de l'Irlande. Nous nous garons en périphérie de la ville et gagnons à pied le centre du village. Nous empruntons alors une rue interdite à la circulation, barrée de part et d'autre par la "Guarda", police locale. Nous nous demandons ce qui se passe, mais continuons notre excursion. Mon père, très curieux et aimant bien savoir le fin mot des histoires, ne peut pas s'empêcher de roder autour de la rue en question. Nous allons manger dans un pub très sympa et quand nous ressortons, nous voyons bien que les gens qui habitent le village murmurent entre eux, les commerçants sont étranges, ils passent des coups de fil et parlent tout bas. Mon père rode toujours, et nous informe que des journalistes sont arrivés sur place, qu'ils filment la boutique du barbier. En repartant du village, nous repassons dans la petite rue et là, le choc : un policier garde la porte du "Barber shop", qui est interdit d'accès par ces mots "crime scene - do not enter". Et puis, il y a déjà des bouquets de fleurs au pied du bâtiment. Le soir, nous regardons les infos, et qui a été filmé sur les lieux ? Mes parents et moi ! Ne manquait que mon frère. Nous avons lu les journaux ensuite pour connaître l'énigme du crime de Clonakilty, et en fait, c'est l'ex-compagnon de la victime, avec qui elle avait eu un enfant, qui a été inculpé. Il s'était infligé ses blessures lui-même. Gros malin...

Bon, revenons à nos moutons (hihihi). L'action du roman se déroule donc en Irlande. Un beau matin, George Glenn est retrouvé assassiné au milieu du champ où broutent ses moutons, une bêche plantée au milieu du corps. Heureusement pour lui, son troupeau est intelligent et est bien décidé à faire toute la vérité sur ce meurtre. L'enquête est dirigée par Miss Maple, mouton le plus intelligent de Glenhill voire d'Irlande, voire du monde entier. Le seul handicap que les moutons pourraient rencontrer, c'est qu'ils doivent interrompre leur enquête plusieurs fois par jour pour manger.

J'ai beaucoup aimé ce livre, il y a des passages vraiment drôles, notamment quand les moutons écoutent les conversations des humains mais ne comprennent pas tous les mots. Du coup, ils essaient de deviner le sens de ce qu'ils ont entendu et ça ne veut plus rien dire. Chaque mouton a sa particularité : Zora n'a pas peur du vide, Mopple la baleine a une mémoire incroyable et infinie... A eux tous, ils peuvent espérer mettre la main sur l'assassin. Le plus drôle, c'est quand ils font une reconstitution du meurtre pour faire comprendre qui est le meurtrier aux humains : je me suis tordue de rire pendant plusieurs pages ! C'est un très bon premier roman, très prometteur. Le style est assez classique, mais l'auteur a réussi son étude de caractères. L'histoire est très originale, dès le résumé de quatrième de couverture, on sait que ce qu'on va lire, on ne l'a jamais lu ailleurs.

Une très bonne lecture, que je conseille vivement.

Publié dans Critique d'oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emeraude 07/05/2007 19:08

Ca donne envie! Je le rajoute sur ma prochaine LAL!

Allie 06/05/2007 02:44

Ahhh! Ça confirme ce que je pensais de ce roman, il est donc sur ma LAL!
(Et si en plus il y a de la fourrure sur le mouton, j'achète!) :P

Florinette 05/05/2007 21:24

J'ai vu ce livre en librairie et je n'ai pas pu m'empêcher de caresser la douce fourrure du mouton, la prochaine fois je sortirai avec ! ;-)