La vie comme Eva - Fanny Joly

Publié le par Amy

La vie comme EvaEva a vingt-neuf ans et  des poussières, et elle s'est fixé des objectifs à atteindre avant ses trente ans, notamment celui de rencontrer le prince charmant. Elle nous raconte sa vie au jour le jour : son patron, sa mère, son beau voisin musicien, ses galères...

Au début, j'ai vraiment apprécié de ne pas être confrontée à une version française de Bridget Jones. Assez des trentenaires rondes en mal d'amour et d'enfants. J'étais contente de retrouver l'écriture de Fanny Joly, que j'appréciais tellement ado quand j'étais abonnée à Je Bouquine.

Et puis, je me suis rendue compte qu'Eva était tout cela à la fois, une fille effrayée à l'idée d'avoir bientôt trente ans, qui s'inquiète de son poids, à la recherche de l'homme qui voudrait bien lui faire un enfant. Mais j'ai retrouvé la plume alerte de Fanny Joly, qui a réussi à me faire oublier une situation tellement classique. Il y a de réelles trouvailles dans ce roman, comme les prénoms choisis pour son futur enfant par une amie de l'héroïne ( " Si c'est un garçon, elle veut l'appeler Fructidor. Si c'est une fille : Moissonne " ). Il y a aussi "Parlote", petite voix dans le cerveau d'Eva, toujours prête à lui donner un bon conseil. Enfin, presque : " Et voilà, dès qu'on a besoin d'elle, elle roupille. C'est quand on a envie de silence qu'elle ouvre son caquet ".

Le tout est assez bien fichu et permet de passer un agréable moment. Si vous étiez fan des histoires pour enfants et adolescents de Fanny Joly (notamment l'inoubliable " Baby-sitter, l'horreur "), foncez, ceci est pour vous !

Publié dans Critique d'oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article