Biographie de la faim - Amélie Nothomb

Publié le par Amy

Biographie de la faimDe cet auteur, j'avais déjà lu Hygiène de l'assassin et Journal d'Hirondelle. Le premier était assez érudit, bien construit, peut-être un peu long pour certains passages. Quant au second, je ne comprenais pas pourquoi beaucoup de critiques l'avaient étrillé. Ca y est, j'ai compris. Quand on lit Biographie de la faim, on comprend de quoi est capable Amélie Nothomb et on se dit que Journal d'Hirondelle ne met pas son talent en valeur.

Malgré la volonté presque affichée de vouloir placer des mots compliqués tels que "haruspice" ou "potomanie", le tout est assez fluide. Nous suivons la petite Amélie au fil des mutations de son père aux quatre coins du monde : Japon, Chine, New York, Bangladesh. De quoi déboussoler n'importe quel enfant. Les mots sont choisis, on nous raconte une histoire et on nous explique la voie pour laquelle Amélie a opté. Ce n'était pas une petite fille comme les autres, elle n'est donc pas une adulte comme les autres. Il est assez difficile de parler de ce roman, mieux vaut le lire pour vivre l'écriture. On a parfois l'impression d'être dans le processus créateur. On ne nous raconte pas seulement une histoire, on nous montre également comment écrire, comment on en vient à l'écriture. Pour Amélie, c'est un acte naturel dans un contexte contre nature, l'anorexie.

Cette Biographie de la faim vaut vraiment le détour et vous permettra de (re)découvrir un auteur dont on a dit beaucoup de choses mais au final, combien sont vraies ?

Publié dans Critique d'oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

akialam 27/12/2007 12:47

j'ai beaucoup aimé ce livre, dans le plus pur style nothombesque!

Emeraude 29/04/2007 19:46

J\\\'ai lu Stupeur et Tremblements il y a longtemps, c\\\'était le premier d\\\'elle d\\\'ailleurs que j\\\'ai lu. Je pense que je vais le relire sous peu...
Et oui, je te conseille Robert des noms propres. Comme tu dis, le sujet n\\\'est pas facile mais il est quand même traité avec délicatesse!
Tu peux aller voir mon commentaire sur mon blog pour plus de précision. Tu me diras ce que tu as pensé de Stupeur et Tremblements ?? tu avais vu le film ?

Emeraude 27/04/2007 22:38

Je n'ai pas lu ce livre là. Mais j'ai lu il y a quelques jours, et d'une seule traite "Robert des noms propres" dont on peut lire le commentaire sur mon blog.Amélie Nothomb est très appréciée des bloggeurs mordus de bouquins! Et je suis ravie à chaque fois que je tombe sur un commentaire d'un que je n'ai pas lu (et comme j'en ai lu que 3, ça arrive souvent!) car à chaque fois, j'ai envie d'en savoir un peu plus sur cette écrivain un peu différente...

Amy 28/04/2007 12:16

C'est vrai qu'Amélie Nothomb est un phénomène, notamment en terme de nombres de livres vendus. Je n'ai pas lu Robert des Noms propres, est-ce que tu me le conseilles ? J'ai découvert Amélie Nothomb récemment, je n'avais pas envie d'aller vers elle au départ, compte tenu du phénomène mais également des critiques pas toujours excellentes (ce qui est souvent le cas quand on vend beaucoup de livres...). Mes parents m'ont offert Hygiène de l'assassin que j'ai pas mal aimé, ainsi que Antéchrista, qui m'a beaucoup plu. J'ai été déçue par Journal d'Hirondelle, mais avec Biographie de la faim, j'ai retrouvé Nothomb au sommet de son art...
Je n'emmènerais pas ses oeuvres complètes sur une île déserte, mais pour se détendre, c'est bien, même si les thèmes abordés ne sont pas vraiment fait pour détendre ! Le prochain que je lis, c'est Stupeur et tremblements, c'est décidé !