La passion selon Juette - Clara DUPONT-MONOD

Publié le par Amy

La passion selon JuetteJuette est une toute jeune fille de treize ans, elle vit à Huy dans l'actuelle Belgique. Elle habite avec ses parents. Sa mère n'est pas satisfaite de son corps, elle pense qu'elle ne trouvera jamais à la marier. Son père aime l'argent : "Je me suis tournée vers mon père, sans espoir, car il ne jure que par les chiffres. Le calcul passe avant la lecture." Elle a pour confident Hugues, un prêtre dissident aux yeux de l'Eglise car il dénonce l'oppulence des évêques. Mais bientôt, par amour du profit et parce qu'ils n'ont pas conscience de l'âme tourmentée de Juette, ses parents la marient à un homme beaucoup plus âgé qu'elle. Juette va alors basculer dans un monde à elle, car elle ne supporte plus celui dans lequel elle vit : "J'ai cherché dans les textes. Ni Dieu, ni le Christ n'ont jamais demandé qu'on torture les filles. La Vierge est pure. Alors pourquoi ? Pourquoi "oui, je le veux ?"

J'ai beaucoup aimé la première partie de ce roman, que j'ai plus lu comme une photographie de la situation des femmes au XIIème siècle : éducation, mariage, maternité, relation aux hommes. Juette vit le mariage comme un traumatisme, jamais on ne lui a expliqué ce que cela impliquait. Elle cherche du secours auprès des seuls adultes qu'elle connaît, ses parents, mais se sont eux qui l'ont "vendue". La deuxième partie m'a beaucoup moins entraînée car le mysticisme de Juette m'a fait peur. En effet, elle se tourne radicalement du côté des laissés pour compte, mais ce jusqu'au boutisme m'a effrayée.

Clara Dupont-Monod, dont j'avais déjà apprécié l' "Histoire d'une prostituée" il y a quelques années a réussi à me transporter au Moyen-Âge, parmi les enlumineurs et les lépreux. La religion étant pour moi un sujet délicat, je retiendrai cette phrase : "Il me semble tenir là une juste idée de la religion. Elle doit ouvrir le coeur et non l'assécher dans la pénombre des chapelles".

Clara DUPONT-MONOD, La passion selon Juette, Le livre de poche, 2009 (Grasset, 2007)

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

emiLie 07/12/2009 18:58


Bonsoir, c'est un roman qui m'a plu. J'ai été touchée plus par l'écriture de Clara Dupond-Monot que par l'histoire de Juette.


Celsmoon 12/10/2009 17:55


Tu es taguée


Kepherton 02/10/2009 22:06


Le résumé éditeur indiquait, si mes souvenirs sont bons, que le roman montre la première féministe de l'histoire. Et je dois dire que je n'ai vraiment pas ressenti une immersion dans un récit
historique. Mais l'impression désagréable de traiter un thème actuel sous couvert d'histoire. Du coup, je n'ai pas aimé.
Je l'ai chroniqué sur mon site.


Celsmoon 29/09/2009 11:38


Très belle citation ! Je n'ai jamais lu mais j'avais été attiré par ce livre