L'amour est à la lettre A - Paola Calvetti

Publié le par Amy

L'amour est à la lettre AEmma tient une librairie à Milan, mais pas n'importe laquelle : elle ne vent que des livres consacrés à l'maour. Un jour, elle trouve un prénom et un numéro de téléphone dans l'un d'eux. Il s'agit de Federico, son amour de jeunesse qu'elle n'a pas vu depuis trente ans. Il habite désormais à New-York, il est marié et père de famille. Emma, quand à elle, a un fils mais est divorcée. Ils entament une relation épistolaire et ne se verront qu'un fois par an.

Je suis vraiment partagée à propos de ce roman. D'un côté, j'ai beaucoup aimé les pasasges où Emma nous explique sont travail dans sa librairie. Sa sociologie des lecteurs est passionnante, sa façon de retarder l'arrivée d'Internet dans sa boutique assez amusante, quoique rétrograde. Elle classe ses ouvrages selon des critères assez subjectifs et leur donne des noms très inventifs. Ce que j'ai préféré, c'est quand elle nous explique comment elle pense et réalise ses vitrines.

Le problème, c'est tout le reste. Elle a une chance insolente dans tout ce qu'elle entreprend, alors (et je suis bien placée pour le savoir) que le métier de libraire est loin d'être gratifiant économiquement parlant, que c'est une profession sinistrée et dominée par les chaînes. La librairie marche bien ? Et si j'ouvrais un café à côté pour permettre aux clients de lire autour d'un thé ? Ca marche ? Et si j'ouvrais un hôtel pour accueillir les auteurs qui le souhaitent ? Mon carnet de réservation est rempli pour un an ! C'est agaçant...

Et puis, il y a l'histoire d'amour entre Emma et Federico. Pour ma part, je n'y ai pas cru une seconde. Aucune chaleur ne se dégage de leurs lettres, ni de leurs rencontres. Et pourtant, j'avais un a priori positif sur ces dernières, puisqu'elles ont lieu à Belle-Ile, en Bretagne. Notre coeur ne palpite pas pour ce couple, dont les lettres sont décousues, remplies de détails annexes. Et même quand le sort frappe l'un d'entre eux, on peine à éprouver de l'empathie pour lui.

Qui a décidé du titre de ce roman ? Non, parce que, quand on me demandait "Et qu'est-ce que tu lis en ce moment ? " et que je répondais "L'amour est à la lettre A", mes interlocuteurs paraissaient perplexe. Allez savoir pourquoi...

L'amour est à la lettre A, Paola Calveti, Presses de la cité, 2009.

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

akialam 16/09/2009 19:45

J'ai bien aimé l'aspect un peu "rituel" de la lecture: le thé, le canapé douillet...

Amy 18/09/2009 21:33



Oui, moi aussi j'ai aimé cet aspect. Par contre, le côté "Je réussis tout ce que j'entreprends", pas du tout. Si la conjoncture dans la librairie était si bonne, ça
ce saurait et je me lancerais tout de suite !



paola calvetti 11/09/2009 22:08

merci!paola calvetti 

Amy 14/09/2009 11:11


De rien ! Merci d'avoir laissé un commentaire !


Karine:) 30/05/2009 21:15

J'ai tendance à être d'accord avec toi sur pas mal de points.  J'adorerais visiter une telle librairie et je suis pas mal certaine que je serais cliente.  Sauf que bon, disons que je n'ai pas du tout accroché au personnage d'Emma.  Ce qui n'aide pas à aimer le livre!

Emeraude 21/05/2009 23:13

fashion a dit à peu près la même chose que toi... le seul truc qui m'intrigue dans cette histoire, c'est la manière dont elle parle de sa librairie ! J'aimerais bien lui piquer ses idées si c'est si chouette que ça! ;-)

Barbara 20/05/2009 11:55

Je suis d'accord avec toi quand tu dis que le travail de Emma est extraordinarie.... Ses vitrines sont vraiment originales.... Sa touche est vive.... J'adore la manière de cataloguer les livres d'amour.... Je pense que le roman est une histoire d'imagination et pour ce motif il est compréhensible qu'ils arrivent des choses qu'ils sont difficiles normalement....L'amour de Emma et Federico est un grand amour, ils ne sont pas capables de renouncer à leur lien.... Ils sont vraiment faits l'un par l'autre.... Dans les lettres que leur écrivent ils parlent de leur peur de s'éprendre, il est clair qu'ils ne peuvent pas vivre sans l'autre....Cet roman est un grand roman d'amour.... Emma et Federico sont vraiment liés, profondément....