La ferme du crime - Andrea Maria SCHENKEL

Publié le par Amy

La ferme du crimeToute une famille est retrouvée morte dans une ferme isolée en Bavière. Les grands-parents, la mère, ses deux enfants et leur bonne. Au fil des témoignages, il se dégage un coupable. Mais la réalité est-elle celle que l'on croit ?

Je ne sais pas quoi penser de ce roman. La mise en place du récit est à mon sens une prouesse, l'auteur a su ménager ses  effets. L'écriture est impeccable, on change de registre d'expression selon l'origine sociale et l'âge du témoin. De fausses pistes nous orientent vers de faux coupables. L'ambiance glaciale du lieu est transmise de façon très réaliste. Littérairement parlant, c'est une réussite.
Le problème, c'est qu'aucune émotion ne se dégage de tout cela. On n'éprouve aucune compassion envers les victimes, en tout cas envers les adultes, qui sont présentés comme des monstres, pour différentes raisons. Certes, j'ai frissonné car encore une fois, l'écriture est maîtrisée magistralement, mais à aucun moment je n'ai plaint ces gens. C'est pourtant un fais divers qui a réellement eu lieu et que l'auteur a transposé trente ans plus tard. Je ne sais pas ce qui ne fonctionne pas, mais c'est dommage.

Je vous conseille cette lecture pour prendre une vraie leçon d'écriture.

La ferme du crime, Andrea Maria SCHENKEL, Babel noir, 2009.

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

dasola 05/08/2009 14:03

Bonjour, ce court roman est remarquablement écrit mais c'est vrai que ce n'est qu'un récit clinique où le coupable est plus "humanisé" que les victimes. Bonne journée.

Freude 13/05/2009 15:16

Il est dans ma PAL celui-là !