Je veux vivre - Jenny DOWNHAM

Publié le par Amy

Tess a seize ans. Elle a un petit frère, ses parents sont séparés. Elle a une vie plutôt normale, en somme. Pas tout à fait : Tessa est atteinte d'une leucémie a un stade avancé et se sait condamnée. C'est pourquoi elle décide d'établir une liste de tout ce qu'elle veut réaliser avant de mourir.

J'ai été très déçue par ce livre, car oui, j'en attendais beaucoup. C'est bien pour cela qu'on lit non, pour être étonné, pour vibrer. Dans le meilleur des cas, on s'identifie même au personnage principal. Rien de tout cela ici. Ni émotion, ni vibration, ni identification. Plusieurs éléments m'ont gênée, très différents les uns des autres. La typographie d'abord : les caractères étaient trop grands pour moi et pourtant, je suis très myope. Le style ensuite : si l'auteur a elle-même seize ans, ce que j'ignore, alors d'accord, c'est bien écrit, mais s'il s'agit d'un travail d'écrivain "professionnel", alors on peut parler d'un style basique. La trame narrative, enfin, même si ce dernier point tend à s'améliorer aux deux tiers du livre. Le caricature n'est jamais loin, l'auteur n'hésite pas à faire en sorte que la meilleure amie de Tessa, enceinte, accouche au mois de mai, mois de naissance de l'héroïne, alors que celle-ci est au plus mal. Doit-on y voir le signe d'une renaissance métaphorique ?

Vous l'aurez compris, chers Berenice addict, si comme vous avez une PAL à trois chiffres, vous pouvez passer votre tour.

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

nadège 15/04/2009 14:25

Moi, je trouve que ce livre est bien écrit. Certes, la trame et tout ça sont à revoir,mais j'apprécie le style. L'auteur a su se mettre dans la peau d'une ado de 16 ans qui a une leucémie, ce qui n'est pas forcément aisé, et cette façon d'écrire rend l'histoire plus réelle.Je pense que vous avez un peu trop réfléchi en lisant. Pour un premier livre, l'auteure s'en est bien sortie.

921 06/03/2009 18:46

J'espère que ce n'est pas ce "cher" Henri qui te décourage de continuer d'aller de l'avant et de donner du plaisir à tes lecteurs ? Tu l'as décu, cela signifie donc qu'il t'estimait avant, c'est déjà cela, vois le bon côté des choses ! Si annoncer simplement, avec ironie, que passer à QPUC est de l'arrogance et de l'égocentrisme nous ne devons pas vivre sur la même planète que lui ou alors, au regard de ce que nous lisons et entendons tous les jours, et vu le niveau actuel de sa considération pour toi, il doit être à court de qualificatifs envers bon nombre de personnes.Mamounette (Mon - - - - ?) a raison, remets-toi au boulot, c'est génial ce que tu fais. Salut V.V. pour moi.

mamounette 03/03/2009 13:06

Mais quand est-ce que tu vas écrire une autre critique depuis le 7 février .... rien ! c'est trop dur allez au boulot bisous ta mamounette

Ankya 21/02/2009 20:52

Bonjour, j'ai connu votre blog en passant sur celui de CUné où elle disait que vous passiez à Question pour un Champion ce soir. Je me suis donc pressée devant la télé afin de vous voir. Pure curiosité, je voulais voir la "tête" d'une des blogueuses :)J'ai beaucoup aimé votre passage (ooo mais vous vous êtes fait gentiement gronder par Julien Lepers au début avec l'autre candidat !) et arriver en finale était très bien, vu comment le champion était coriace.Je note votre blog afin de pouvoir revenir :)A bientôt !

Cécile 19/02/2009 12:09

Que de violence dans les propos de ce Henri!! je ne vois aucun orgueil mal placé à dire que l'on passe dans une émission de télévision! Nul trace d'arrogance et d'égocentrisme! elle prévient juste de son passage!! Moi c'est vous que je trouve arrogant en la critiquant de cette manière! En tout cas moi le 21 février je serai devant mon poste!!Sur ce bonne journée!