La déclaration - Gemma MALLEY

Publié le par Amy

" Je jure de payer ma dette, d'obéir,
Et d'être digne des légaux pour les servir.
Je fais voeu de porter la Honte des Surplus
Et de racheter ma Faute envers Mère Nature.
Je fais voeu d'écouter, non de parler ;
De combler mes faiblesses et de me perfectionner.
Je jure de travailler dur et de respecter
La volonté de l'Etat si mon nom est appelé "

C'était le serment prononcé chaque soir avant l'extinction des feux. Il permettait aux Surplus de se rappeler Où-Etait-Leur-Place, comme disait Mrs Pincent. Non pas que les Surplus puissent avoir d'autre but dans l'existence ; cela aurait siginifié qu'ils avaient une raison de vivre, or ils n'en avaient aucune.

Bonne pioche ! Premier livre de l'année, première rencontre avec un livre de grande qualité. Ce roman est tout simplement envoûtant. Tous les ingrédients sont là : une héroïne pour laquelle on éprouve de l'empathie, une écriture impeccable, une histoire d'amour à peine éclose, qu'on a envie de protéger. Il y a aussi des méchants, des héros... On pourrait croire que c'est caricatural, mais en fait pas du tout, c'est magistral.

D'un autre côté, cette histoire m'a effrayée parce qu'elle pourrait avoir lieu. Pourquoi ne pourrait-on pas imaginer qu'un jour, un médecin découvre le remède à toutes nos maladies, ou, encore mieux, une formule capable de régénérer toutes nos cellules au fur et à mesure qu'elles meurent ? Pourquoi serait-il impossible de devenir immortel ?

Ce livre nous ramène à notre condition de mortel, mais nous fait également réfléchir à des questions de l'actualité brûlante : la surpopulation, la pénurie des ressources naturelles, le problème des retraites (que l'auteur règle grâce à l'immortalité. Pour vivre heureux et longtemps, travaillons plus ! Ca devrait faire plaisir à quelqu'un ! )

Une perle de la littérature de jeunesse (et oui, malgré son côté anxiogène, ce livre est le plus souvent classé dans les livres pour adolescents) que tout le monde devrait lire. Et vous, si vous aviez le choix, que décideriez-vous ? L'immortalité, ou la possibilité d'avoir une descendance ? Pour ma part, le choix est fait, mais il est forcément plus facile qu'il n'existe pas.

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Gemma Malley a écrit une suite à ce premier tome, La Résistance, qui se place cette fois du point de vue de Peter.

Gemma MALLEY, La Déclaration : l'histoire d'Anna, Naïve, 2007.

Merci à ma collègue C. de me l'avoir prêté !

Publié dans Critique d'oeuvre

Commenter cet article

pom' 04/02/2009 10:48

je dois faire preuve de patience, il est reservé à la biblio

stephanie 04/01/2009 00:17

welcome back et bonne année :)lis la suite (la résistance) c'est aussi bien :)

Amy 05/01/2009 15:34


@Karine : j'espère que je vais aimer la suite, que je vais commencer pas plus tard que... maintenant ! Qu'est-ce qui t'a déçu ?
@Finette : Demande à ta gentille bibliothécaire de te le réserver. Cela doit être possible dans toutes les bibliothèques, non ? Tu recevras un courrier pour te dire que le livre t'attend toi et
personne d'autre, ça fait plaisir !
@Stéphanie : merci, bonne année à toi aussi ! Oui, je vais commencer la suite aujourd'hui et je vous tiens au courant de mon avis.


Finette 03/01/2009 22:10

J'ai noté ce titre sur ma LAL depuis un moment mais il est toujours emprunté à la bm.J'ai très envie de le lire même si le thèmes de la mortalité / l'immortalité m'angoissent pas mal.

Karine :) 03/01/2009 14:39

Je l'ai beaucoup aimé celui-là.  Il fait réfléchir et n'est pas siiii irréaliste que ça.  La suite, "la résitance", m'a moins plu mais plusieurs autres l'ont adoré.